Smooth jazz et free jazz – 267 jours, 261 albums

Je m’excuse de ne pas avoir pu mettre à jour mon blog plus souvent ces derniers temps. Concernant cette semaine, cela s’explique par un manque flagrant de temps libres, dû entre autres aux 2 débats des chefs et à l’élaboration et à la rédaction de mon Top 10. Toutefois, cela ne m’a pas empêché d’écouter 4 autres albums de jazz, et de découvrir 2 nouveaux styles de jazz, soit le smooth jazz et le free jazz. Premièrement, « Smooth Jazz Café Vol. 1 », réalisé par divers artistes.

En fait, le smooth jazz, c’est plutôt simple. Il s’agit, en gros, de jazz sans substance. Mais dire qu’il s’agit de jazz d’ambiance serait peut-être plus gentil. Sinon, un de mes amis a utilisé l’expression « musique d’ascenseur ». Bref, il s’agit de jazz dont les coins ont été doucement polis, qui s’écoute sans effort ni difficulté, et qui sert surtout comme musique de fond. C’est du jazz accessible, simple, que vous retrouverez dans les salles d’attente. C’est le genre de musique que tout le monde apprécie, parce qu’il a une touche jazzy, mais que les amateurs de jazz en tant que tel trouveront endormant. Mais malgré cela, je suis content d’avoir découvert ce style, qui s’écouterait sûrement très bien au bureau, en étudiant ou lors d’une soirée romantique. Disons simplement qu’il n’y a pas grand chose à en dire…

J’ai poursuivi la semaine avec « Light Years » du Chick Corea’s Elektric Band.

Un album plutôt décevant qui sonne comme son temps : la fin des années 80. Des sonorités et une structure plutôt simples, sur un fond électrique de synthétiseur, avec un beat répétitif qui prend trop de place. Il pourrait être délicat et touchant, mais non… Il pourrait être audacieux et électrisant, mais non… Pour une fois, Corea m’a déçu.

Et un soir, alors que je dormais presque debout, j’ai décidé de terminer la journée avec « Smokin’ at the Half Note » avec Wes Montgomery et le Wynton Kelly Trio.

Celui-là, enfin !, avait un peu plus de substance. Wes Montgomery nous y transporte, avec ses notes de guitare toujours justes et éclatantes. Et le Wynton Kelly Trio l’accompagne avec talent. L’album n’a rien d’exceptionnel, mais il est bien rythmé, bien réalisé, et s’écoute parfaitement un soir de semaine, pour relaxer et décompresser un peu. C’est du hard bop comme je l’aime, mais pas trop cérébral non plus. Et avec la touche Montgomery, un petit sourire se dessine aux coins des lèvres…

Et finalement, histoire de terminer la semaine en beauté, j’ai décidé de m’initier au free jazz, avec « For Alto » de Anthony Braxton. Quelle affreuse erreur ce fut.

Je n’aurais jamais cru que l’on pouvait faire autant de sons horribles avec pour seul outil un saxophone. Tout l’album n’est composé que de solos de saxophone, ou plutôt d’expérimentations avec un saxophone. Mais ne vous emportez pas comme je l’ai fait : cela n’a rien d’excitant. En fait, l’album fut même une véritable torture, mettant à l’épreuve ma patience, déjà un peu éméchée par un vendredi soir. Tout y a passé : des éternuements d’éléphant aux sons suraiguës, en passant par du métal criard, comme si on mettait à l’épreuve la coque d’un vieux rafiot rouillé. Vous savez, ce son de métal qui travaille et qui craque ? Tout cela par coup, par pitches abruptes, histoire, j’imagine, de garder l’auditeur alerte. Sur plus d’une heure ! La seule accalmie digne de mention est le morceau « To Artist Murray de Pillars », où Braxton s’amuse à faire osciller des notes sur son saxophone. Sérieusement, il s’agit d’une belle étude. Mais bien la seule, à mon avis. Pour le reste, cela dépasse pour le moment mon niveau et mes capacités. J’irais même jusqu’à dire que le reste n’est même pas de la musique. Cela semble n’être que du bruit désagréable et dissonant. Bref, je ne semble pas avoir compris l’artiste.

Mais ne vous en faites pas, j’essayerai de vous revenir avec de meilleurs albums. Et je tâcherai également de découvrir le free jazz autrement, de manière plus sûre. J’imagine qu’avec Coltrane, on peut difficilement se tromper…

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :