Indéniables classiques – 257 jours, 252 albums

Hier, je passais à travers les quelques CDs qui traînent dans ma voiture pour trouver quelque chose de moins redondant à écouter. Je suis donc tombé sur mon album double de « Bitches Brew ». Alors, pourquoi ne pas réécouter quelques morceaux, histoire de revivre un peu cette expérience si complexe et si envoûtante la première fois ? Et à me replonger dans « Pharaoh’s Dance », ce sentiment profond de transe m’a envahi de nouveau, pour mon plus grand plaisir. Mais une fois revenu chez moi, j’avais encore le goût d’une petite dose ensorcelante d’électricité. J’ai donc écouté « Mysterious Traveller », un autre album de Weather Report.

Et il s’agit sincèrement de leur meilleur que j’ai écouté jusqu’à maintenant. Il conserve le côté hétéroclite et psychédélique caractéristique du groupe, mais tout en l’unifiant de manière surprenante. Le résultat semble plus mature, plus accompli. Ainsi, l’atmosphère n’en est que plus complète, plus enveloppante. « Nubian Sundance » est, selon moi, un incontournable du genre. J’irais même jusqu’à dire qu’il s’agit d’un classique du même calibre que les morceaux composants l’album « Head Hunters » ou que « Birdland ». Sinon, prêtez une oreille plus attentive à « Cucumber Slumber ». Pour le reste, il s’agit d’une expérience des plus complètes et satisfaisantes pour l’amateur de fusion que je suis devenu. L’album serait assurément dans un Top 5 du genre.

Ensuite, j’ai eu envi d’un bon classique qu’il manquait encore à ma collection et qui m’intriguait beaucoup : « Time Out » de Dave Brubeck.

Et il s’agit en effet d’un album bien surprenant. Car, chose rare, il est à la fois innovateur et accessible. Encore aujourd’hui, il s’agit d’un des albums de jazz qui furent les plus populaires ! Par ailleurs, vous reconnaîtrez peut-être l’un de ses morceaux, soit « Take Five », qui fut, à l’époque, un véritable hit. Sinon, un autre grand moment de l’album est « Blue Rondo A La Turk », avec ses moments de piano frénétiques et d’ambiance rappelant le Proche-Orient. Mais ce qu’il y a de plus surprenant avec cet album, et ce qui le rend innovateur, c’est son exploration des signatures rythmiques. En lisant d’abord des critiques sur l’album, je me disais que je ne serais pas assez connaisseur en théorie musicale pour remarquer cette audace, et même cette profanation que semblait être, toujours à l’époque, l’utilisation de nouveaux rythmes étrangers au jazz. Et pourtant, cela y est flagrant. Cela vous frappe même littéralement en plein visage. Par exemple, dans « Kathy’s Waltz », Brubeck passe sans cesse d’un rythme purement jazzy à des temps de valse, le tout avec la plus grande aisance et, surtout, le plus grand raffinement. Et cela est vrai pour chacun des morceaux. Même que dans « Strange Meadow Lark », certains longs passages au piano ne sonnent nullement jazzy. La structure et la progression rappellent plutôt l’impressionisme français du début du siècle. Puis, un peu plus loin, on change le rythme, et alors le tout prend une teinte profondément jazz, sans ambiguïté.

Pour ce qui est du résultat final, il s’en dégage une incroyable finesse, et un raffinement difficile à égaler. Et malgré les signatures rythmiques parfois surprenantes pour un album de jazz, le tout reste parfaitement accessible, pour quiconque, que l’on soit amateur de jazz ou non. Mais si vous l’êtes, l’écoute de cet album en sera profondément intéressante et prenante. Faites-moi confiance, cela pourrait bien devenir votre album préféré.

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :