Mingus – 40 jours, 1 album

Pour accompagner ma rétrospective sur le post-bop, j’ai écouté un album du style, soit « Changes One » de Charlie Mingus.

Je dois vous avouer qu’il ne me restait plus beaucoup d’albums de post-bop dans ma librairie. Mais il me semblait être un impératif d’écouter un album de Mingus pour accompagner ma critique du post-bop. Dans mon esprit, les deux sont indissociables. Par contre, « Changes One » n’était peut-être pas le plus audacieux ni le plus créatif de la carrière de l’artiste. Ce n’est pas non plus le plus « post-bop » des albums post-bop. « Remember Rockefeller At Attica » est certes un bon morceau, mais il ne semble pas, ou peu, posséder cette liberté si centrale dans le post-bop. C’est plutôt un morceau de hard bop, en fait. « Sue’s Changes » rattrape un peu la note, avec sa nouveauté et sa créativité, mais « Devil’s Blues » nous ramène plutôt vers le blues et la soul qui, naturellement, se rattachent davantage au hard bop… Bien sûr, c’est un bon album, mais lorsqu’on s’attend à du Charlie Mingus éclatant et à un bon album de post-bop saisissant, on ne peut qu’être un peu déçu. Surtout quand il s’agit d’un des derniers albums d’un défi quelconque…

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :