Mingus – 40 jours, 1 album

Pour accompagner ma rétrospective sur le post-bop, j’ai écouté un album du style, soit « Changes One » de Charlie Mingus.

Je dois vous avouer qu’il ne me restait plus beaucoup d’albums de post-bop dans ma librairie. Mais il me semblait être un impératif d’écouter un album de Mingus pour accompagner ma critique du post-bop. Dans mon esprit, les deux sont indissociables. Par contre, « Changes One » n’était peut-être pas le plus audacieux ni le plus créatif de la carrière de l’artiste. Ce n’est pas non plus le plus « post-bop » des albums post-bop. « Remember Rockefeller At Attica » est certes un bon morceau, mais il ne semble pas, ou peu, posséder cette liberté si centrale dans le post-bop. C’est plutôt un morceau de hard bop, en fait. « Sue’s Changes » rattrape un peu la note, avec sa nouveauté et sa créativité, mais « Devil’s Blues » nous ramène plutôt vers le blues et la soul qui, naturellement, se rattachent davantage au hard bop… Bien sûr, c’est un bon album, mais lorsqu’on s’attend à du Charlie Mingus éclatant et à un bon album de post-bop saisissant, on ne peut qu’être un peu déçu. Surtout quand il s’agit d’un des derniers albums d’un défi quelconque…

Publicités
  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :